Se former pour devenir serrurier : quelles sont les pistes ?

De plus en plus de jeunes s’orientent vers les métiers manuels comme la serrurerie. Il se trouve que la demande est très forte, tant les interventions sont nombreuses dans toute la France. Mais alors, comment procéder pour devenir serrurier ?

Description du métier de serrurier dépanneur

Un serrurier est un professionnel qui intervient sur tous les travaux de serrure. Il peut alors procéder au montage, à l’entretien ou au remplacement d’une serrure ou d’une porte.

Son expertise lui permet de maîtriser tous les types de fermetures, qu’il s’agisse d’une serrure avec poignée, d’une serrure carénée, d’une serrure encastrée ou encore d’une serrure en applique. Il est également en mesure d’installer et de réparer toutes les serrures, même les serrures à trois points ou cinq points d’ancrage. Il en est de même avec les nouvelles technologies : un serrurier se doit de maîtriser les systèmes dernier cri comme les serrures à code, les serrures biométriques, les serrures anti panique, les serrures à carte, etc.

La plupart du temps, le serrurier est sollicité pour intervenir chez des particuliers et des entreprises pour des clés cassées, des serrures grippées, des portes claquées, etc. Par exemple, les artisans travaillant pour le site https://www.hop-serrurier-tours.fr sont souvent surbookés, notamment en été où les cambriolages sont de plus en plus fréquents. La demande en professionnels reste forte.

Quelles études faut-il suivre pour exercer ce métier ?

Pour exercer le métier de serrurier, vous aurez le choix entre plusieurs formations.

Par exemple, on peut suivre une formation de ferreur serrurier, en ayant un niveau BAC, CAP ou BEP en métallerie, charpente métallique et soudage. Un diplôme en chaudronnerie ou en serrurerie métallerie vous donne également accès à ce métier, que vous ayez un bac technologique, un bac pro, un BEP ou un CAP. Cependant, il est possible que ces formations doivent s’accompagner d’un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES). Pour être serrurier de bâtiment ou métallier-serrurier, il faut au moins un BEP ou un CAP en métallerie et menuiserie. Enfin, vous pourrez accéder à ce métier en ayant un BTS en constructions métalliques ou un Bac technologique STI2D.

Notons que la loi exige que chaque serrurier de ville ait été formé au sein d’un établissement enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles et qu’il dispose d’une certification pour cela, en plus d’avoir son bac en poche.

Les prérequis pour exercer le métier de serrurier

On ne s’improvise pas serrurier du jour au lendemain : il existe des prérequis nécessaires pour exercer ce métier.

Tout d’abord, il faut être passionné par les métaux. Le travail de serrurier est éprouvant sur le plan physique, autant avoir la motivation nécessaire pour exceller. Il faut également de la persévérance : le salaire d’un serrurier tourne autour du SMIC. Il faudra attendre de travailler à son compte pour pouvoir passer au-delà de la barre des 2 500 euros par mois. Cela prend du temps, il faut gagner en expérience avant tout.

Mais vous devrez également avoir une certaine aisance relationnelle pour exercer ce métier : vous aurez à mettre les clients en confiance, à les conseiller, en plus de pouvoir leur proposer les solutions adéquates à leur problème de serrure.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *