Comment se faire financer son permis C ?

Le métier de chauffeur routier vous intéresse, mais vous n’avez pas encore votre permis C et votre situation personnelle ne vous permet pas de financer votre formation. Ne vous inquiétez pas ! Cet article va vous donner des pistes pour trouver le moyen d’obtenir le précieux sésame sans que vous n’ayez la bourse à délier. 

Selon votre situation actuelle sur le marché de l’emploi, il existe différentes solutions adaptées à votre situation. 

Utilisez votre Compte Personnel de Formation

En tant qu’actif, votre Compte Personnel de Formation (CPF) est crédité tous les ans de 500 €. Le montant disponible sur votre compte est dépendant de son année de création. Ce droit individuel vous donne les moyens d’opter pour les formations professionnelles qui vous intéressent proposées sur l’application “Mon compte formation”. 

Si votre compte a été créé dès 2015 et que vous ne l’avez pas encore utilisé, il est fort possible que votre crédit actuel soit de 1440 € avant même d’intégrer votre éventuel solde d’heures restantes du Droit individuel à la formation (DIF). Grâce à ce petit pactole, il est possible de financer intégralement ou partiellement son permis C grâce au CPF.

Candidatez via le Tremplin

Pour faire face à leur difficulté à recruter, les différents acteurs du transport se sont mobilisés autour de l’initiative Tremplin (Transport Routier Emploi Innovation). Elle a pour mission d’orienter en priorité les candidats qualifiés vers leurs employeurs potentiels, mais dispose également de lignes de crédit pour contribuer au financement des personnes désireuses de rejoindre le secteur. Pour en apprendre plus, rendez-vous sur http://tremplin2020.fr/.

Demandez une formation à Pôle Emploi

Pour décrocher un financement par Pôle Emploi, les chercheurs d’emplois doivent au préalable faire valider par leur conseiller leur projet professionnel. Pour augmenter vos chances, il est recommandé au préalable de rechercher des opportunités d’emplois auprès des acteurs de votre région et, si possible, de présenter à votre conseiller une promesse d’embauche. Cela tend à prouver la viabilité de votre projet, ainsi que votre niveau de motivation.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *