Comment se former aux métiers de l’animation ?

Qu’il s’agisse d’interventions auprès de jeunes ou de personnes âgées, les métiers de l’animation sont pluridisciplinaires et regroupent des activités sportives, ludiques et culturelles. Leur but, c’est de développer la sociabilité mais également l’expressivité tout en stimulant la créativité du public auprès duquel il va intervenir. Plus par passion et par vocation, c’est bien souvent un choix de carrière professionnelle qui permet de faire une multitude de rencontres gratifiantes et de s’épanouir au gré de ces dernières. Alors si vous souhaitez vous former et acquérir tout le savoir-faire en plus du savoir-être qu’exige ce métier, certains centres se sont spécialisés dans des formations qualifiantes.  

Le BAPAAT : des activités sportives et socioculturelles 

Le BAPAAT, ou brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien, permet à la fois d’encadrer mais également d’animer et d’accompagner un public pour des activités physiques, socio-culturelles ou sportives. C’est un diplôme qui vous ouvre un large champ de connaissances avec des techniques de communication mais également de la gestion de projets, de la pédagogie, des jeux sportifs collectifs et une meilleure connaissance de soi mais également de la relation aux autres. Grâce à une formation de 1 an sur Castres, vous serez donc habilités à assurer ce genre de fonction, en plus d’obtenir une attestation de prévention et de secours civiques de niveau 1. Par ailleurs, il faut savoir que c’est une formation accessible en alternance et qui favorise la réorientation professionnelle. 

Le BPJEPS : autonomie et responsabilité 

Le BPJEPS, ou brevet professionnel jeunesse éducation populaire et sport, justifiera d’une connaissance approfondie en matière d’encadrement professionnel et d’animation. D’ailleurs, c’est vous qui êtes aux commandes du pilotage des projets tout en étant en lien direct avec le public concerné. L’idée, c’est de mettre en place des activités socioculturelles ou physiques avec des techniciens ou des artistes. C’est également vous qui favorisez le développement local avec la mise en place de manifestations événementielles. Ici, le parcours sera individualisé afin d’évoluer à votre rythme pour une validation finale sous le contrôle d’un jury régional. C’est également une formation qui est disponible par alternance avec environ 600 heures de formation et 950 heures en entreprise. 

DEJEPS : un diplôme d’État pour une expertise recherchée 

Enfin, le DEJEPS ou diplôme d’État de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport, attestera de votre niveau de qualification qui correspondra à un bac+2. Ici, vous êtes en charge du plan pédagogique, logistique et technique de l’animation proposée. Par ailleurs, vous êtes capables d’assurer la sécurité de l’ensemble du personnel mais également du public concerné dont vous aurez la charge. Enfin, l’animateur coordonnateur travaille énormément avec les collectivités locales mais également territoriales dans le cadre d’associations de jeunesse, d’éducation populaire et du sport. Il s’agit d’une formation accessible après une sélection qui se fera par écrit mais également lors d’un entretien de motivation. Elle s’échelonne sur une durée de deux ans avec une durée d’environ 700 heures de cours et plus de 1470 heures en entreprise vous permettant d’avoir des bases solides pour postuler par la suite.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *