Les formations en France : Les formations universitaires

Les formations universitaires sont les plus nombreuses et les plus connues. L’université propose un enseignement spécialisé et organisé par disciplines, adapté au plus grand nombre. Le baccalauréat ou un diplôme équivalent suffit pour s’inscrire à l’université. Les différentes filières ne sont pas comparables, elles ont chacune leur spécificités, certaines accueillent beaucoup plus d’étudiants que d’autres; le degré de spécialisation, les débouchés, sont plus ou moins importants selon la filière choisie. Le droit, la gestion, l’économie, la médecine font partie des spécialités qui offrent le plus de débouchés. Ces formations conduisent à un ensemble de métiers qui demandent cette spécialisation.

Une décision importante

Les huissiers de justice, les avocats, les notaires exercent une profession qualifiée de juridique. Il y a des gestionnaires dans toutes les organisations. A l’opposé les études de philosophie, d’histoire, d’ethnologie n’offrent pas autant de débouchés et le plus souvent ces formations conduisent au métier d’enseignant. Dans ces conditions l’étudiant devient philosophe, historien, ethnologue . Le choix d’une filière est donc une décision importante. D’une manière générale l’offre de formation universitaire est présentée sans tenir compte des débouchés existants car cette offre porte sur des formations classiques, spécialisées dans une discipline.

Il n’y pas à porter de jugement de valeur sur le contenu ou les débouchés de ces formations. Cette division a une origine ancienne qui s’explique par la référence à des arts correspondant à ces disciplines. Le monde actuel prend en compte d’autres divisions, l’importance prise par le salariat et le travail en entreprise fait que l’on raisonne davantage en termes de fonctions, les fonctions se conçoivent par rapport à un poste de travail, lequel regroupe un ensemble de responsabilités qui se traduit par l’exercice de fonctions. C’est une vision des choses qui contredit l’approche précédente dans la mesure où pour exercer une fonction il convient d’étudier plusieurs disciplines.

Faites pour de longues études

Il n’y a plus de lien direct entre la discipline et le métier, par contre le regroupement de matières doit former à certaines fonctions. La gestion est d’ailleurs une matière composite associant plusieurs disciplines. La division des études en discipline est favorable à la spécialisation et à la poursuite d’études longues. L’université est rentable si on va loin dans ses études, sinon il vaut mieux poursuivre des études complémentaires. Il faut voir le bon côté des choses, se réjouir du fait qu’il reste possible de poursuivre des études en histoire ou en philosophie si on le souhaite, même si les entreprises s’intéressent peu aux historiens et aux philosophes car ces formations sont peu adaptées à leurs besoins.

Les universités ont aussi mis en place des filières orientées vers l’entreprise. L’offre présente aujourd’hui une certaine mixité, constituée de filières organisées autour d’une discipline et de filières où les matières sont combinées pour préparer à l’exercice de fonctions. C’est à l’étudiant de s’informer et de faire un choix correspondant à ses besoins. La question des débouchés n’est pas à éluder. Quelle que soit la filière choisie il faut avoir un projet personnel et se décider en connaissance de cause.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *