Les techniques pour bien préparer son examen

La première des choses est de prendre la mesure du programme et des exigences des examens. Il faut se poser les questions suivantes :

– Quels sont les points importants du programme ?

– Quels sont les objectifs et les finalités de la formation ?

– Quel est le niveau de cette formation ?

Le travail personnel doit être organisé en tenant compte de ces caractéristiques. Il doit être orienté pour être efficace, l’orientation est donnée par la manière de valider cette formation. Nous avons précisé que les sujets d’examens ne portaient jamais sur une question de cours. Il ne suffit pas d’apprendre un cours et de le restituer en l’état pour se voir attribuer une bonne Les cours présentent des connaissances de manière synthétique et argumentée. Les exercices sont des applications dont la variété est infinie. La compétence mesurée par les examens repose sur un ensemble, elle demande des connaissances, un savoir-faire qui porte sur la mise en forme, une construction qui permet d’utiliser et de valoriser les connaissances abordées.

Par conséquent l’étudiant qui passe trop de temps à acquérir des connaissances néglige le reste. Le travail personnel doit ôtre organisé de manière à tenir compte de l’ensemble de ces exigences.

• Il est conseillé de faire de fiches synthétisant les connaissances vues en cours.

Ces fiches permettent de revoir et de répéter. Leur organisation oblige à un travail de mise en forme qui est une manière de se réapproprier des connaissances par une reformulation personnelle et une réorganisation du contenu. Si le cours est descriptif les fiches devront rassembler des thèmes et développer une vision transversale des choses. Ainsi il n’y a pas de double emploi avec le cours.

• le travail personnel doit reposer sur un équilibre entre le temps de lecture et le temps de rédaction.

Contrairement à ce qui est parfois dit, ce n’est pas en lisant que l’on améliore son écriture.  La rédaction est une pratique qui demande de l’entraînement. Il faut rédiger et le faire pour progresser. Lire un cours c’est revoir ce qui a été conçu par un autre, avec ses termes, ses tournures de phrases, ses connaissances techniques. Se retrouver face à un sujet d’examen c’est devoir réaliser un travail comparable avec ses propres moyens. Dans un examen écrit il y a toujours un travail de réécriture, d’interprétation, de réflexion, et de présentation des résultats.

Le travail personnel doit permettre de passer de la lecture de ce qui a été rédigé ou dicté par un enseignant à la réalisation d’un travail personnel sur le même sujet et de niveau équivalent.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *