Quelle formation choisir pour intégrer le secteur du tourisme

Le secteur du tourisme est l’un des plus vastes au monde. En effet, ce secteur touche un très grand nombre de postes tout à fait différents. De l’opérateur en cuisine dans un centre de loisirs, à l’acheteur de séjours pour des Tour Operators, n’importe qui peut facilement trouver un métier dans ce secteur tout convoité. De plus, le tourisme est un domaine dont les postes sont disponibles en France et à l’étranger à temps plein ou en saisonnier. Ici, nous ferons le point sur les formations disponibles dans le secteur du tourisme afin de vous aiguiller dans votre choix d’orientation ou de reconversion professionnelle.

Les formations de niveau bac ou inférieures au baccalauréat

Pour les moins doués à l’école, des formations à destination des cantines des collectivités et centres de loisirs sont possibles. Ces formations, de niveau souvent inférieur au baccalauréat, sont les plus accessibles pour entrer dans la vie professionnelle. Pour ceux qui n’ont par contre pas peur d’évoluer, ces formations peuvent se compléter par une expérience professionnelle solide qui vous permettra de gravir progressivement les échelons. Dans la continuité des diplômes de niveau Bac, il existe un grand nombre de baccalauréats professionnels, dont le but est d’intégrer le secteur du tourisme, de l’hôtellerie / restauration, en passant par l’animation des activités sportives et de loisir, tout est possible. Le Baccalauréat professionnel mention « tourisme » permettra également de se former à l’encadrement d’un groupe de touristes et de veiller à leur sécurité.

Les diplômes de niveau Bac+2 pour intégrer des postes à responsabilités dans le secteur du tourisme

Dans les diplômes de niveau Bac+2 on trouve les BTS, les DUT, les DEUST principalement. On trouve également certains DU (Diplôme Universitaire) qui permettent d’obtenir des compétences complémentaires. Les diplômes de niveau Bac+2 font très souvent partie du cursus de formation initiale. Ainsi, faire le choix de ces formations est plutôt judicieux pour rester dans un cursus avec des diplômes reconnus. Les diplômes, comme le BTS ou DUT Tourisme, permettent d’occuper des postes comme celui d’agent d’escale dans les aéroports ou encore celui de conseiller en séjour. Des DEUST dans le domaine du management des structures sportives et de l’animation culturelle sont aussi disponibles pour les personnes désirant exercer une activité en plein air.

Les formations en langues vivantes

Évidemment, impossible de parler du secteur du tourisme sans parler des langues vivantes. En effet, même en France il est possible d’être confronté à des clients étrangers ne parlant pas le moindre mot de français et disposer sur son CV d’une compétence dans une ou deux langues vivantes est un bonus non négligeable. N’hésitez pas à vous faire évaluer sur votre niveau en anglais, par l’intermédiaire, par exemple, de tests spéciaux (TOEIC, TOEFL, BULLAT) qui sont des références. Des centres de formation privés peuvent vous former afin de passer ces tests qui seront des éléments incontournables de votre CV.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *