Deux écueils à éviter lorsqu’on devient entrepeneur

Lorsqu’on devient entrepreneur, on a l’impression qu’il faut avoir la tête partout, penser à tout et que les journées ne sont jamais assez longues pour qu’on ait le temps d’être vraiment productif. Parfois, ce sentiment est justifié car on se disperse et on manque de temps. D’autres fois, on accorde notre temps à des activités, qui, finalement, nous en font perdre. Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, nous vous donnons ci-dessous deux points de vigilance pour retrouver plus de productivité !

1. Le piège de l’infobésité

L’infobésité désigne cette nouvelle tendance généralisée qui « atteint » les personnes qui essayent en permanence d’être très productives, au détriment d’un repos mérité et / ou nécessaire. Elle se rapporte en partie à cette « mode » d’être toujours informé sur tout, toute la journée. Avec le relais que font les réseaux sociaux des dernières « news », la surcharge mentale devient telle qu’il devient impossible de se concentrer sur quelque chose de précis, et d’être vraiment efficace

Pour faire face à ce phénomène, si celui-ci vous touche, vous pouvez recourir à des solutions faciles à mettre en application. Par exemple, nous vous déconseillons de multiplier les « to do lists »  et les applications qui sont censées organiser votre emploi du temps. 

2. Le manque de frontières pro / perso

Autre piège fréquemment vaincu par les entrepreneurs les plus attentifs : le manque de frontières entre la vie pro et la vie perso. En effet, lorsqu’on dirige une entreprise et qu’on est son propre patron, on peut avoir tendance à « étirer » ses horaires, à commencer plus tôt le matin et finir plus tard le soir, ou encore à travailler le week-end ou à écourter ses vacances. Si ce mode de vie est quasiment obligatoire les premiers temps, veillez à ne pas en faire une habitude !

C’est en gardant en tête ces deux « difficultés » que vous pourrez les combattre plus facilement. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul à devoir passer par là !

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *